INSTAGRAM

On sait tous que la période des fêtes, aussi magique soit-elle, est aussi l’une des plus commerciales de l’année. Entre Black Friday et Noël, les nombreux calendriers de l’avent et compagnie, on a parfois l’impression que toutes les marques de la planète essaient d’attraper notre attention – et ça peut être un peu envahissant.

Evidemment, les bloggeurs n’échappent pas à cette frénésie des fêtes et étant donné que pas mal d’entre nous gagnons notre vie en travaillant avec des marques, j’avais envie de prendre le temps, au milieu de ce mois en explosion de publicité et autres partenariats, de vous en dire un peu plus sur comment cela se passe et comment nous travaillons avec Luca.

– la sélection –

Alors, comment ça fonctionne? C’est assez simple, au final. Quand une marque a envie de travailler avec moi, ils me contactent par email en expliquant le projet qu’ils ont en tête, et ce qu’ils attendent de moi. Et c’est là que le processus de sélection commence pour nous. Je dis nous, parce que Luca est en charge de toute la partie management – mais évidemment avant d’accepter ou de refuser une proposition, on en parle ensemble.

On reçoit énormément d’emails de la sorte chaque jour, et après les avoir lus avec attention (et testé le produit en question s’il y a quelque chose à tester, comme un produit de beauté par exemple), je décide si c’est adapté ou pas. Si je ne me sens pas à l’aise avec le produit, si je ne crois pas à la philosophie de la marque ou si je ne m’imaginerais pas aller l’acheter de mon plein gré, je rejette l’offre. C’est une étape très importante pour moi, cela me tient à coeur de ne travailler qu’avec des marques qui me plaisent vraiment, dont je suis convaincue. C’est pour cette raison qu’on refuse à peu près 80% des propositions qu’on reçoit – parce que l’honnêteté et l’intégrité passent avant tout.

– les négociations –

Une fois qu’un projet est accepté, Luca prend en charge les négociations qui vont déterminer le nombre de publications, les réseaux choisis (blog, Instagram YouTube, etc) et combien on sera payé. Une fois que tout le monde est content avec les conditions, on commence à brainstormer et à créer le « contenu ». Je n’aime pas ce mot, ça fait un peu trop industriel à mon goût (c’est comme « influenceur », un autre terme que je n’aime pas du tout) mais c’est comme ça que ça s’appelle dans le milieu. Autrement dit: on commence à shooter les photos, filmer les vidéos, écrire les articles ou légendes de photos.

– la création de contenu –

On essaie toujours de présenter les produits d’une façon qui correspond à notre vision – je parle des aspects qui me plaisent le plus, de mon point de vue personnel, et on essaie toujours de faire quelque chose de créatif avant tout. Notre but, c’est aussi de se différencier de la publicité traditionnelle en faisant quelque chose de personnel et d’unique, qui (je l’espère en tout cas) fait sens pour vous. J’essaie de partager des choses qui vont vous plaire, que vous allez trouver intéressantes.

Parfois, les marques ont envie de mettre l’accent sur un aspect particulier du produit, ou alors ils veulent voir le contenu créé avant qu’on le publie. Ce n’est pas un problème pour nous, et on accepte généralement de petites modifications (au niveau de la formulation notamment, car c’est important de donner le nom exact d’un produit) mais je ne laisse jamais personne me mettre des mots dans la bouche et j’ai toujours le dernier mot.

Et puis ensuite, on partage ce qu’on a créé avec vous! Je ne vous cache pas que c’est parfois assez stressant, on ne sait jamais vraiment pour sûr si vous allez aimer ce qu’on a fait ou pas. Mais ça fait partie du jeu, c’est ça qui rend notre job intéressant et enrichissant au quotidien.

– transparence –

Je mets aussi un point d’honneur à être transparente. Je signale toujours les publications sponsorisées – je sais que ce n’est pas le cas de tout le monde dans le milieu du blogging, mais indépendamment de l’aspect légal de la chose, pour moi c’est très important d’être honnête. Cela ne veut absolument pas dire que j’aime moins le produit qu’un autre, mais je trouve que c’est quand même correct de signaler qu’il s’agit d’un partenariat.

J’espère que cet article vous aura un peu éclairés et aidé à comprendre comment nous travaillons. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser! Mon but avec cet article, c’était de partager l’envers du décors avec vous de façon honnête, parce que sans vous tout cela n’existerait pas. Alors merci, merci d’être là et j’espère que ce qu’on fait continuera de vous plaire!

Lots of love x